Stop à la claustration des volailles Sauvons le plein air !

#Libérezlespoulets 🐥

 

Alors que plusieurs syndicats agricoles se battent depuis 2015 pour sauver l’élevage en plein air des volailles, plusieurs arrêtés ministériels obligent désormais l’ensemble des éleveurs et éleveuses y compris sous label rouge ou label biologique à enfermer l’ensemble de leurs animaux sous peine de sanction administrative ou pénale.

Ces arrêtés sur la grippe aviaire vont empêcher l’élevage paysan. En imposant des normes faites pour l’agro-industrie ils vont provoquer la disparition de nombreux élevages plein air.

Lire la suite sur https://liberezlespoulets.agirpourlenvironnement.org/

 

Damien

Élevage industriel dans l’Yonne…

Des habitants du village de Neuvy-Sautour, dans l’Yonne, s’opposent à un projet de construction d’un poulailler de 1.800 mètres carrés (40 000 volailles). Ils craignent des nuisances quotidiennes et dénoncent l’élevage industriel. Leur pétition en ligne a récolté plus de 43.000 signatures (Une pétition est en ligne).

A l’heure ou les mentalités semblent évoluer, et ou l’élevage industriel est souvent dénoncé comme un non sens écologique, sanitaire (et sans compter les maltraitances animales ….), l’Yonne est à la traine. En effet, Huit élevages sont en projet et  d’ici moins de 5 ans, l’industriel Duc (groupe néerlandais Plukon Food Group depuis 2017) entend en construire 80 dans un rayon de 150 kilomètres autour de Chailley (Charbuy est à 40 km).

L’objectif : 1 million de poulet par semaine à l’abattoir de Chailley. Dans la balance, 7 emplois par poulailler.

Heureusement, d’autres éleveurs font des choix différents.